Le site du MUFON US à nouveau opérationnel

Note utilisateur:  / 1

pirateLe site du MUFON US a fait ces dernières semaines l'objet de violentes attaques en déni de service, une technique qui consiste à saturer le serveur de requêtes jusqu'à bloquer son fonctionnement.

Jan HARZAN, le directeur exécutif du MUFON nous annonce ce soir qu'après un travail acharné des administrateurs,  le serveur a été remis en état et que le site est de nouveau accessible.

La comète ISON visible à l'oeil nu

Note utilisateur:  / 0
cometeLa DNE (Direction Nationale des Enquêtes) communique : 

La comète Ison visible à l'oeil nu. Celle-ci peut être une source de méprise de type ovni.

http://www.maxisciences.com/com%e8te-ison/la-comete-ison-devient-visible-a-l-il-nu_art31345.html

Cliquez pour continuer : La comète ISON visible à l'oeil nu

GOCE : Le feuilleton continue !

Note utilisateur:  / 0

GOCE-2Nouvelle prévision : au 08/11/2013 midi, le COO prévoit une fenêtre de rentrée du 09/11/2013 03h14 Z au 11/11/2013 12h08 Z avec une date de rentrée au 10/11/2013 à 20h52 Z.

Selon les recommendations de l'ESA dans le cadre de l'exercice IADC :

- La date de rentrée est calculée en supposant que le satellite reste avec une attitude contrôlée jusqu'à la fin de la rentrée.

- Le début de la fenêtre est calculé en prenant la valeur maximum du coefficient de trainée, en supposant qu'il passe en attitude non contrôlée.

- La fin de la fenêtre est calculée en prenant une variation de 20 % sur le coefficient de frottement de la date de rentrée nominale.

La fiche du satellite GOCE

GOCE traine pour rentrer à la maison ...

Note utilisateur:  / 0

goceLes nouvelles précisions données par le COO retardent encore la date de rentrée. Peut être que la forme particulièrement aérodynamique de ce satellite de l'ESA n'est pas parfaitement prise en compte dans les modèles.

Au 07/11/2013 matin, le COO prévoit une fenêtre de rentrée du 08/11/2013 14h17 Z au 11/11/2013 08h28 Z avec une date de rentrée au 09/11/2013 à 20h24 Z.

Selon les recommendations de l'ESA dans le cadre de l'exercice IADC :

 

 

- La fin de la fenêtre est calculée en supposant que le satellite reste avec une attitude contrôlée jusqu'à la fin de la rentrée.

- Le début de la fenêtre est calculé en prenant la valeur maximum du coefficient de trainée, en supposant qu'il passe en attitude non contrôlée.

Rentrée de GOCE : nouvelles précisions

Note utilisateur:  / 0

goceAu 05/11/2013 midi, le COO prévoit une fenêtre de rentrée du 08/11/2013 01h29 Z au 09/11/2013 08h04 Z avec une date de rentrée au 08/11/2013 à 11h39 Z.

Selon l'ESA, le satellite GOCE devait rester avec une attitude contrôlée jusqu'à ce que la force de trainée dépasse les 30 mN. A ce jour, ce seuil a été dépassé et la nouvelle hypothèse est un seuil à 50 mN, correspondant à une altitude de 185 km (hypothèse prise par les membres de l'IADC).

Cela a pour conséquence de décaler la date de rentrée d'environ 1 jour.

Rentrée de GOCE : Dernières nouvelles

Note utilisateur:  / 0

goceAu 03/11/2013 matin, le Centre d'Orbitographie Opérationnelle du CNES prévoit une fenêtre de rentrée du 06/11/2013 10h16 Z au 08/11/2013 12h09 Z avec une date de rentrée au 07/11/2013 à 02h35 Z.

Cette fenêtre de rentrée est calculée à partir des hypothèses fournies par l'ESA selon lesquelles GOCE devrait rester avec une attitude contrôlée jusqu'à ce que la force de trainée dépasse les 30 mN, ce qui correspond à une altitude d'environ 198 km, puis rentrer ensuite avec une attitude non contrôlée

 

Sachant que le satellite va à environ 7 km/s, une incertitude sur seulement une heure est equivalent à une incertitude sur environ 25000 km, soit plus de la moitié de la circonférence du globe !

Pour en savoir plus sur la mission du satellite GOCE :

http://www.esa.int/fre/ESA_in_your_country/France/Fin_de_la_mission_GOCE_de_l_ESA

 

Des nouvelles de la rentrée de GOCE

Note utilisateur:  / 1

goceLe Centre d'Orbitographie Opérationnelle du CNES est chargé du suivi de la retombée sur terre du gros satellite de l'ESA GOCE (Numéro International 2009-013A, numéro Norad 34602),  dont nous vous avons déjà annoncé la rentrée.

A ce jour, le COO prévoit une fenêtre de rentrée du 03/11/2013 15h26 Z au 07/11/2013 06h49 Z avec une date de rentrée au 04/11/2013 à 20h07 Z.

Compte tenu de ces informations et de l'orbite quasi polaire du satellite (inclinaison 96,5°), le point de chute peut se trouver n'importe où sur le globe avec une chance sur mille pour que la rentrée soit visible en France.

Nous vous tiendrons informés de l'évolution de la situation et des chances d'apercevoir ce PAN parfaitement identifié !

 

Rentrée sur terre annoncée du satellite GOCE

Note utilisateur:  / 0

goce

Article Maxime Lambert 21 octobre 2013

Le mois prochain, le satellite GOCE de l'Agence spatiale européenne (ESA) retombera sur Terre après quatre ans de bons et loyaux services. Cause de cette mise hors service programmée : la panne sèche, le réservoir de carburant du satellite étant quasiment vide.


http://www.maxisciences.com/goce/le-satellite-goce-a-court-de-carburant-retombera-sur-terre-debut-novembre_art31127.html

Mis en orbite en 2009, le satellite GOCE avait pour mission de mesurer le champ de gravité de la Terre. Depuis tout ce temps, l’engin d’une tonne évoluait en orbite basse, à 260 kilomètres d'altitude, maintenu à cette distance grâce à ses réacteurs. Aujourd’hui, après avoir parfaitement fonctionné pendant quatre ans, GOCE n’a plus de carburant. La panne sèche est attendue pour le mois prochain (dans deux-trois semaines environ) et on sait que, quand le moteur du satellite cessera définitivement de fonctionner, celui-ci perdra progressivement de l’altitude. A ce moment-là, les ingénieurs de l'Agence spatiale européenne couperont un à un ses différents instruments et perdront son contact. La trajectoire de GOCE sera suivie depuis le sol grâce aux radars des agences spatiales et des militaires. Un lieu de chute à déterminer Dans un premier temps, les équipes avaient estimé que l'engin arriverait à court de carburant courant octobre et retomberait autour du 16-17 octobre. Mais la panne ne s'est finalement produite que le 21 octobre, la chute devrait donc arriver au début du mois de novembre. Tout cela est déjà prévu et devrait parfaitement s’orchestrer. Ainsi, arrivé à 80 km d'altitude, le satellite entrera dans l'atmosphère et sera déjà consumé à 75%. Il restera alors 250 kg de débris qui, selon l'ESA, seront divisés en une cinquantaine de fragments dont le plus gros fera 90 kg. Ils viendront s'écraser sur Terre en se dispersant sur une distance de 900 km. En revanche, on ignore où les débris de GOCE tomberont et il n’est pas impossible qu'on ne les retrouve jamais si ceux-ci retombent en mer. On sait simplement que les restes du satellite ne chuteront pas près des pôles. Mais l'ESA et le CNES se veulent rassurants. Les agences soulignent que, depuis le lancement de Spoutnik jusqu’à aujourd’hui, sur les 5.000 objets spatiaux retombés dans l'atmosphère aucun n’a fait de victime. Actuellement il tombe en moyenne un débris semblable à ceux de GOCE tous les quatre jours. Pour ce qui est des satellites les plus gros, les agences spatiales calculent leur coup afin qu’ils s’échouent dans le Pacifique. Un satellite pionnier GOCE est un satellite unique en son genre. Il embarque avec lui un gradiomètre, un instrument sensible qui mesure la gravité en 3D, le tout premier jamais envoyé dans l'espace. "Il a permis d’établir une cartographie des variations de la gravité terrestre avec une précision inégalée [visible dans la vidéo ci-dessus]. Le résultat constitue un modèle unique du 'géoïde', lequel représente la forme théorique de la Terre si elle était recouverte d’océans au repos. Ce modèle est essentiel pour mesurer avec précision la circulation océanique et l’évolution du niveau des mers", explique l'ESA dans un communiqué. L'engin a également fourni quantité de données sur la topographie et la circulation océanique avec une résolution bien meilleure que tout ce qui avait été obtenu jusqu'ici. Les données issues de GOCE ont aussi permis "d’établir la première carte mondiale à haute résolution de la frontière entre la croûte terrestre et le manteau, que l’on appelle le moho. Le satellite est en outre devenu le premier sismomètre en orbite lorsqu’il a détecté des ondes sonores produites par le puissant tremblement de terre qui a frappé le Japon le 11 mars 2011", ajoute l'ESA. Deux missions en une Les objectifs de GOCE fixés lors de son lancement ont été atteints en avril 2011. Mais face aux résultats obtenus, la mission du satellite a été prolongée, grâce à une plus faible consommation en ergol que prévue. L'engin a ainsi effectué une deuxième mission sur une orbite encore plus basse, fournissant encore davantage de mesures et de données. "Cette mission innovante a été un véritable défi pour toute l’équipe concernée : qu’il s’agisse de la fabrication du premier gradiomètre spatial, du maintien du satellite sur une orbite aussi basse, ou encore de la dernière phase d’abaissement de l’orbite", a déclaré Volker Liebig, Directeur des programmes d’observation de la Terre à l’ESA. "Les résultats sont fantastiques. Nous avons obtenu les données les plus précises jamais mises à la disposition des chercheurs. Rien que cela prouve que GOCE en valait la peine, d’autant que de nouveaux résultats ne cessent de nous parvenir", a t-il conclu dans le communiqué de l'agence.

En savoir plus: http://www.maxisciences.com/goce/le-satellite-goce-a-court-de-carburant-retombera-sur-terre-debut-novembre_art31127.html
Copyright © Gentside Découvertes

Avec Luc DINI, la commission Sigma 2 de la 3AF est sur les rails

Note utilisateur:  / 0

La 3AF commission SIGMA sur les phénomènes aérospatiaux non identifiés tourne une page et s’oriente maintenant vers une approche plus scientifique du dossier en ouvrant une nouvelle phase d’étude, SIGMA 2.
C’est en publiant dans la lettre de la 3 AF du 1er octobre 2013 un article sous la signature de Luc Dini, que nous avons officiellement des informations sur ce qu’il advient de cette commission.

 Sur le stand Thales d'un salon, le secrétaire général de l’OTAN serre la main de Luc Dini (au centre).

Cliquez pour continuer : Avec Luc DINI, la commission Sigma 2 de la 3AF est sur les rails

La météorite de Tcheliabinsk sort du lac

Note utilisateur:  / 1

meteorite_360.jpg

Article JL Dauvergne Ciel et Espace du 16 octobre 2013

Exactement 8 mois et 1 jour après la chute fracassante d'un astéroïde dans la région de Tcheliabinsk en Russie, la plus grosse météorite a été retrouvée.


Une météorite un peu plus grosse que prévu
Nous vous l'annoncions dans le numéro d'avril de Ciel & Espace, une météorite de 200 à 500 kg était supposée se trouver dans le lac Tchebarkoul.

Nous étions légèrement en dessous de la vérité : l'objet retrouvé le 16 octobre 2013 pèse 570 kg. Lors de l'impact, il avait formé un trou de 6 mètres de diamètre dans la glace.

Cliquez pour continuer : La météorite de Tcheliabinsk sort du lac

Dutch English German Italian Spanish
Soutenez le MUFON-FRANCE 
 Le MUFON-France ne dispose d'aucun financement et tous les coûts liés aux prestations gratuites qu'il propose sont pris en charge par les dirigeants, ce qui interdit toute autre action de promotion. Si vous pensez que notre action est utile, aidez nous à nous à la pérenniser et à la développer. Merci d'avance.
 
FacebookRSS Feed

REJOIGNEZ LE MUFON-FRANCE !

Vous souhaitez devenir enquêteur ?
Suivez gratuitement le cours d'initiation à l'enquête ufologique ! Si votre vocation se confirme, vous pourrez vous inscrire et vous former à l'enquête ufologique.

Vous êtes enquêteur ?
Rejoignez nous ! C'est possible sans modifier vos engagements auprès d'autres groupements et vous pourrez améliorer vos compétences en suivant notre formation.

Vous avez une spécialité ?
Rejoignez  notre groupe d'experts !

Vous souhaitez simplement participer ?
Nous avons besoin de toutes les bonnes volontés !

Contactez nous !

Liens utiles

logo ffu

 Vous souhaitez avoir des nouvelles des activités du Mufon -France et plus largement de l'ensemble de la communauté ufologique ? Participer à des rencontres, en organiser vous mêmes ? Une seule adresse, celle du site de la Fédération Francophone d'Ufologiesupport de communication du MUFON - France,.dirigé par Gérard Lebat Directeur de la communication.