La météorite de Tcheliabinsk sort du lac

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

meteorite_360.jpg

Article JL Dauvergne Ciel et Espace du 16 octobre 2013

Exactement 8 mois et 1 jour après la chute fracassante d'un astéroïde dans la région de Tcheliabinsk en Russie, la plus grosse météorite a été retrouvée.


Une météorite un peu plus grosse que prévu
Nous vous l'annoncions dans le numéro d'avril de Ciel & Espace, une météorite de 200 à 500 kg était supposée se trouver dans le lac Tchebarkoul.

Nous étions légèrement en dessous de la vérité : l'objet retrouvé le 16 octobre 2013 pèse 570 kg. Lors de l'impact, il avait formé un trou de 6 mètres de diamètre dans la glace.

Un objet fragmenté
Le poids de 570 kg n'est qu'une estimation. Lors de la pesée, la météorite s'est cassée en trois fragments…
Douze autres fragments ont été sortis de l'eau, dont un de 11 kg. Cinq d'entre eux ont été confirmés comme étant des météorites.

La sortie de l'eau en vidéo
Sur le site de la BBC, une vidéo montre le bloc en train d’être sorti du lac, tracté avec un treuil. Il aura fallu plusieurs semaines de travail pour localiser l'objet dans ces eaux vaseuses dans lesquelles les plongeurs n'ont aucune visibilité.

En fait, la météorite avait été repérée depuis le début du mois de septembre et plusieurs tentatives pour la sortir avaient échoué. Elle se trouvait à 20 mètres de profondeur et la quantité de vase avait été sous-estimée. Il aura fallu pomper cette boue pendant 10 jours avant de dégager l'objet.

Le reste d'un mastodonte
L'objet est imposant, mais ce n'est qu'une fraction infime de l'astéroïde d'environ 17 m de diamètre et 10 000 tonnes qui s'est désintégré dans le ciel de Tcheliabinsk le 15 février 2013. Il a explosé en l'air en produisant un flash 40 fois plus lumineux que le Soleil. L'onde de choc qui s'est ensuivie a cassé de nombreuses vitres et 1600 personnes ont été blessées selon le bilan définitif.

Dans les semaines qui ont suivi, de nombreuses météorites ont été retrouvées. Certaines d'entre elles ont été données le 2 juillet 2013 au Muséum national d'histoire naturelle (MNHN), à Paris.

Ci-dessous : les échantillons conservés en France, au MNHN. © JL Dauvergne / C&E Photos.

 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont une zone de libre expression qui permet un certain débat entre gens de bonne compagnie. Tous les commentaires sortant des limites de la liberté d'expression, injurieux, calomniateurs, diffamatoires ou ayant pour objet des attaques personnelles seront supprimés et leurs auteurs inscrits sur une liste noire sans préavis et sans appel


Code de sécurité
Rafraîchir

Dutch English German Italian Spanish
Soutenez le MUFON-FRANCE 
 Le MUFON-France ne dispose d'aucun financement et tous les coûts liés aux prestations gratuites qu'il propose sont pris en charge par les dirigeants, ce qui interdit toute autre action de promotion. Si vous pensez que notre action est utile, aidez nous à nous à la pérenniser et à la développer. Merci d'avance.
 
FacebookRSS Feed

REJOIGNEZ LE MUFON-FRANCE !

Vous souhaitez devenir enquêteur ?
Suivez gratuitement le cours d'initiation à l'enquête ufologique ! Si votre vocation se confirme, vous pourrez vous inscrire et vous former à l'enquête ufologique.

Vous êtes enquêteur ?
Rejoignez nous ! C'est possible sans modifier vos engagements auprès d'autres groupements et vous pourrez améliorer vos compétences en suivant notre formation.

Vous avez une spécialité ?
Rejoignez  notre groupe d'experts !

Vous souhaitez simplement participer ?
Nous avons besoin de toutes les bonnes volontés !

Contactez nous !

Liens utiles

logo ffu

 Vous souhaitez avoir des nouvelles des activités du Mufon -France et plus largement de l'ensemble de la communauté ufologique ? Participer à des rencontres, en organiser vous mêmes ? Une seule adresse, celle du site de la Fédération Francophone d'Ufologiesupport de communication du MUFON - France,.dirigé par Gérard Lebat Directeur de la communication.